Foot (Coupe de France) : Cambrai a affiché un joli visage mais Croix, c’était sacrément costaud !

16 novembre 2014 - 19:34

Sans surprise, les joueurs du CFA ont décroché leur billet pour le 8e tour de la Coupe de France hier soir au stade de la Liberté (1-3). Mais les Jaune et Noir, qui menaient encore à l’heure de jeu, sortent la tête haute.

http://www.lavoixdunord.fr/sports/foot-coupe-de-france-cambrai-a-affiche-un-joli-visage-ia182b129992n2495330

L’aventure… C’est Croix qui aura l’honneur de la poursuivre ! Et le 7 décembre, les protégés de Jean Antunes auront donc la possibilité d’atteindre l’objectif qu’ils se sont fixé : disputer un deuxième 32e de finale consécutif.
Hier soir, l’AC Cambrai a pourtant livré un très bon match. Mais à l’heure de jeu, alors que M. Decoster venait d’oublier un penalty pour les Jaune et Noir, suite à une faute de Derville sur Aouamri, l’incontournable De Araujo allait récompenser les efforts des siens. En crucifiant Murgia sur un centre de Derville (1-1, 60e). Un coup dur pour les Cambrésiens qui jusqu’alors réalisaient le match parfait.
En parvenant à sortir indemnes d’un étouffant premier quart d’heure, les protégés de David Diliberto avaient, en effet, réussi à faire le plus dur, en profitant de la logique baisse de rythme des visiteurs qui suivait. Et ce, sur leur première véritable occasion.
Après un énorme travail de Aouamri, côté droit, un joueur qui, au passage, mérite bien mieux que la Division honneur, le ballon revenait dans les pieds de Mazure, à l’entrée de la surface. Transparent jusqu’alors, le milieu de terrain effectuait un superbe tir en pivot qui ne laissait aucune chance à Dufour (1-0, 39e).
Contre le cours du jeu, l’ACC menait donc à la pause. Alors que le Vieslysien d’origine, Samuel Robail, qui foulait pour la première fois la pelouse de sa ville natale, s’était procuré deux grosses occasions (11e et 28e). Que Murgia s’était illustré sur une frappe enroulée de Obino (43e). Qu’un centre tir de Oumedjeber à l’angle des 6 m de Murgia avait causé des sueurs froides aux supporters acéistes (33e). Et que Croix avait réclamé un penalty sur un rugueux retour de Debever sur Obino (5e). « On savait qu’ils avaient dépensé beaucoup d’énergie en première période » confiait à l’issue du match Antunes. Et Croix n’allait donc pas douter de sa force. L’égalisation trouvée, les visiteurs allaient d’ailleurs maintenir la cadence. Et en deux minutes (80e et 82e), alors que Aouamri venait encore de faire lever le stade sur une vaine chevauchée, Bekhechi et… Robail pliaient le match. Un final difficile pour l’ACC même si Croix n’a pas volé sa qualification, loin de là.
Cambrai (DH) – Croix (CFA) : 1-3 (1-0). Buts : Mazure (39e) pour Cambrai ; De Araujo (60e), Bekhechi (80e) et Robail (82e) pour Croix. Arbitrage de M. Decoster. 600 spectateurs.

Commentaires

1 *  Amiens AC 6 2 2
2 *  Fleury FC 6 2 2
3 R*  Sedan 4 2 1
4 *  Poissy 4 2 1
5 *  Viry Chatillon 4 2 1
6 P*  Sainte Geneviève 3 2 1
7 *  Lusitanos 2 2 0
8 *  Arras 2 2 0
9 *  Drancy 2 2 0
10 R*  Bastia-Borgo 2 2 0
11 *  Lille B 1 2 0
12 P*  Furiani 1 2 0
13 *  Reims B 1 2 0
14 P*  Beauvais 1 2 0
15 *  Croix 1 2 0
16 *  Lens B 0 2 0